D'abord, mon problème de retrait d'argent est réglé : en fait, l'Inde serait un pays "sensible" en terme de fraude bancaire, d'où le fait que ma carte était bloquée. Un mail à mon banquier et le problème a été résolu quasiment immédiatement.

Les petits désagréments dus au décalage horaire sont également terminés et depuis deux jours, je commence à avoir une bonne routine. Elle comprend pratique quotidienne du yoga et pratiques méditatives, enseignements seul à seul avec swamiji, marche sur la plage, diner et discussion avec Swamiji et beaucoup de travail personnel. Et un peu de sieste :-)

Je devrai rester avec swamiji au moins jusqu'au 8 décembre et il est question que nous allions dans une maison, soit en bord de mer, à quelques kilomètres de l'ashram, soit dans les montagnes, au bord d'un lac. La première solution est la plus probable, mais rien n'est encore défini.

Mercredi après midi, je vais faire une petite conférence de 45 minutes environ aux élèves de l'école attenante à l'ashram, et la semaine prochaine, monde à l'envers, je devrais leur donner un cours de yoga.

Samedi dernier, nous sommes allés à Mahaballipuram avec Swamiji et un de ses élèves de passage à Madras. Nous avons fait tous les marchands de statues, discutés les prix pour finalement ne rien prendre : c'était décidément trop cher malgré la beauté des pièces. Le coin a beaucoup changé depuis la première fois que j'y suis venu, en 2005. C'est très touristique, presque trop, et le harcellement y est toujours très présent. C'était néanmoins une bonne balade. Nous avons fait un détour pour rentrer. Nous sommes passés dans ce qui était auparavant un petit village et qui est devenu une ville aux batiments futuristes. Ca m'a fait penser à Doha ou Dubai. Ça m'a fait aussi penser à la France des années 60 avec ses HLM flambants neufs dont on sait ce qu'ils sont devenus aujourd'hui. L'inde est un pays qui change décidément très vite...